écouvillon


écouvillon

écouvillon [ ekuvijɔ̃ ] n. m.
XIVe; escoveillon XIIe; de l'a. fr. escouve, bas lat. scopa, class. scopæ « balai »
1Sorte de balai fait d'un long bâton auquel est fixé un chiffon, utilisé par les boulangers pour nettoyer leur four.
2Brosse cylindrique à manche plus ou moins long, utilisée pour nettoyer et graisser l'âme des armes à feu.
Petite brosse servant à nettoyer les bouteilles, les bocaux, les biberons. goupillon.
Petite brosse employée par les chirurgiens pour nettoyer les cavités naturelles.

écouvillon nom masculin (ancien français escouve, du latin scopa, balai) Brosse cylindrique à manche pour nettoyer le canon d'une arme à feu. Longue tige en métal ou en bois munie à son extrémité d'un morceau de coton ou de gaze, utilisée pour réaliser des prélèvements diagnostiques ou bien pour appliquer des produits antiseptiques ou analgésiques dans les cavités naturelles. Synonyme de goupillon. ● écouvillon (synonymes) nom masculin (ancien français escouve, du latin scopa, balai)
Synonymes :

écouvillon
n. m. TECH Brosse fixée à une longue tige, et destinée à nettoyer l'intérieur des récipients étroits, des objets tubulaires, etc.

⇒ÉCOUVILLON, subst. masc.
A.— Vieilli, BOULANGERIE. ,,Vieux linge attaché à un long bâton, avec lequel on nettoie le four [chauffé au bois], lorsqu'on veut enfourner le pain`` (Ac. 1835-1932).
B.— ARTILL. Instrument formé d'une brosse cylindrique montée sur un manche dont on se servait pour nettoyer l'âme d'un canon. Passer l'écouvillon; écouvillon de canon :
Il pointait, tirait le rugueux, pendant que les trois allaient au caisson, chargeaient, maniaient l'écouvillon et le refouloir.
ZOLA, La Débâcle, 1892, p. 314.
P. ext. Petite brosse cylindrique dont on se sert pour nettoyer ou graisser les armes à feu. Écouvillon de fusil, de révolver (ROB.). Pour les carabines, l'étroitesse du canon fait que l'écouvillon métallique passe difficilement (BURN. 1970).
P. métaph. Plus loin, ces moustiques en verre coloré, à l'aspect brillant et précieux de bijoux gigantesques, grandis dix mille fois, comme les poulets de Wells, avec leur chair mauvaise, leurs ailes de corne, pareilles à des ailes d'avion, leurs écouvillons noirs et mortels (MORAND, New-York, 1930, p. 254).
Arg. Tête d'écouvillon. ,,Tête rasée et dont les cheveux sont hérissés`` (MERLIN, Lang. verte troupier, 1888, p. 38).
C.— P. anal.
1. TECHNOL. Brosse cylindrique munie d'un manche, employée pour nettoyer l'intérieur des bouteilles, des instruments de musique dans lesquels on souffle, etc. Synon. goupillon. [Dans un concert] le virtuose (...) se met à passer l'écouvillon dans le tube [de sa clarinette] (BERLIOZ, Grotesques mus., 1859, p. 43). Nous nous trouvions, pour l'heure, les seuls consommateurs du café lugubre et miteux, à odeur de bouchon, de sciure et d'écouvillon qui fermente (ARNOUX, Paris, 1939, p. 38).
2. MÉD. Brosse ou boule de coton fixée au bout d'une longue tige et destinée à nettoyer une cavité profonde, à faire des prélèvements ou à appliquer des solutions antiseptiques. Avec ce petit écouvillon, introduit dans l'orifice de la canule et jusque dans son intérieur, on enlevait sans peine les mucosités et les concrétions qui s'y trouvaient engagées (BRETONNEAU, Inflamm. tissu muqueux, 1826, p. 325). L'écouvillon est passé par la canule du trocart (BRION, Jurispr. vétér., 1943, p. 273).
Rem. On rencontre ds la docum. le synon. écové, subst. masc., région. François, pour laver le four, plongea l'écové dans le seau, puis maniant la longue perche le passa deux ou trois fois dans le four, où les linges mouillés sifflaient et fumaient sur la pierre chaude (RAMUZ, A. Pache, 1911, p. 258 et également p. 256).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin XIIe s. escoveillon « vieux linge attaché à un long bâton avec lequel on nettoie le four avant d'enfourner le pain » (Audigier, éd. O. Jodogne, 152 : Li escoveillons a un fornier); 1456 escouvillon (VILLON, Le Lais, éd. Longnon et Foulet, 316 [1368 escouvillon au sens de « brandon » à Tournai ds GDF.]); 2. 1611 « chiffon qui sert à nettoyer les plats, la vaisselle » (COTGR.); en partic. 1939 « petite brosse qui sert à nettoyer les pots, les bouteilles » (ARNOUX, supra); 3. 1643 mar. « brosse à long manche avec laquelle on nettoie et graisse le canon des armes à feu » (G. FOURNIER, Hydrographie contenant la théorie et la pratique de toutes les parties de la navigation, Paris); 4. 1826 chir. (BRETONNEAU, loc. cit.). Dér. (suff. -ille et -on) de l'a. fr. escouve, « balai » (judéo-fr. escove(s)) « id. », XIe s., RASCHI, Gl., éd. Darmesteter et Blondheim, p. 51b, du lat. class. , surtout au plur. « balai ». Fréq. abs. littér. :6. Bbg. BISE (G.). Gloss. du fr. Archivum romanicum. 1939, t. 23, p. 296 (s.v. écové). — LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 407. — QUEM. Fichier.

écouvillon [ekuvijɔ̃] n. m.
ÉTYM. XIVe; escoveillon, fin XIIe; de l'anc. franç. escouve (fin XIe) « balai », du bas lat. scopa, lat. class. scopæ « balai ».
1 (Fin XIIe). Vx. Balai fait d'un long bâton auquel est fixé un chiffon et utilisé par les boulangers pour nettoyer leur four; plus spécialt, le chiffon lui-même. || Petit écouvillon. Écouvette.
1 (…) par le bien renommé Villon,
Qui ne mange figue ni date.
Sec et noir comme écouvillon,
Il n'a tente ne (ni) pavillon.
Villon, Lais, XL.
2 (1643). Mod. Brosse cylindrique montée sur un manche plus ou moins long et utilisée pour nettoyer et graisser l'âme des armes à feu. || Écouvillon de canon, de fusil, de revolver.
2 (…) autour de la pièce d'Honoré surtout, l'effort continuait, sans hâte et obstiné (…) Il pointait, tirait le rugueux, pendant que les trois (servants) allaient au caisson, chargeaient, maniaient l'écouvillon et le refouloir.
Zola, la Débâcle, t. I, p. 314.
(1939). Par anal. || Écouvillon pour nettoyer les bouteilles, des instruments de musique à vent. Goupillon.(1826). Chir. Petite brosse servant à racler et à enlever les mucosités dans les orifices et cavités naturels (pour les nettoyer ou faire des prélèvements).
DÉR. Écouvillonner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecouvillon — Écouvillon Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Ecouvillon — (fr., spr. Ekuwillong), der Wischer der Artillerie, mittelst dessen die Geschützröhre während des Schießens vom Pulverschleime gereinigt werden …   Pierer's Universal-Lexikon

  • écouvillon — ÉCOUVILLON. s. m. Vieux linge attaché à un long bâton, avec quoi on nettoie le four lorsqu on veut enfourner le pain, ou avec quoi l on nettoie le canon lorsqu il a tiré, et qu on le veut recharger ou le rafraîchir …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Écouvillon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Écouvillon », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un écouvillon ou goupillon est un type de… …   Wikipédia en Français

  • écouvillon — (é kou vi llon, ll mouillées, et non é kou vi yon) s. m. 1°   Linge attaché à un long bâton, avec lequel les boulangers nettoient leur four. •   Une table de pierre qu elle couvrit d une nappe qui avait tout l air d un écouvillon de four, LESAGE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCOUVILLON — s. m. Vieux linge attaché à un long bâton, avec lequel on nettoie le four, lorsqu on veut enfourner le pain.  Il se dit aussi d Un instrument à peu près semblable, avec lequel on nettoie le canon lorsqu il a tiré, et qu on veut le recharger ou le …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • écouvillon — nm., vieux linge attaché au bout d une perche pour nettoyer la sole des four à pain avant d enfourner : ÉKOVÉ (Albanais.001, Albertville.021, Annecy.003, Balme Si., Cordon.083, Juvigny, Montagny Bozel, Quintal, St Pancrace, St Pierre Alb.,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉCOUVILLON — n. m. Vieux linge attaché à un long bâton, avec lequel on nettoie le four, lorsqu’on veut enfourner le pain. Il se dit aussi d’une Brosse adaptée à un manche, avec laquelle on nettoie le canon lorsqu’il a tiré et qu’on veut le recharger ou le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • écouvillon — A brush with firm bristles for freshening sores or abrading the interior of a cavity. [Fr., cleaning brush] …   Medical dictionary

  • Écouvillons — Écouvillon Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français